Nouvelles

Retour à la liste

30 Avril 2012

Conférenciers et événements multiples allument des passions chez les participants de Rencontres du Canada

L’année 2012 est le 30e anniversaire de Rencontres du Canada et jusqu’à maintenant tout s’avère une année loin d’être ordinaire!

Faits et statistiques

Quelque 1 630 participants de partout à travers le pays ont participé au programme durant la session hiver-printemps 2012. Dix thèmes différents axés sur les carrières étaient offerts aux élèves : médecine et santé, sports et bonne forme, Gendarmerie royale du Canada, affaires internationales, arts et culture, politique canadienne, Vimy : Passage pour l’autonomie du Canada, arts et culture inuits, sciences et technologies et écologie et environnement.

Pas moins de 48 conférenciers ont donné de leurs temps et expertises durant les 14 semaines de la session hiver-printemps, dont plusieurs conférenciers influents : le ministre du Patrimoine canadien James Moore, la ministre du Travail Lisa Raitt et aussi une ancienne de Rencontres du Canada parmi les 90 000, le whip en chef du gouvernement et ministre d’État Gordon O’Connor, la secrétaire parlementaire du ministre des Anciens Combattants et députée Eve Adams, le député dans Westmount-Ville-Marie et premier astronaute canadien Marc Garneau, le nouveau commissaire de la GRC Robert Paulson, l’Ambassadeur des Pays-Bas au Canada Wim Geerts, le juge principal à la citoyenneté George Springate, le premier vice-président de l’Historica Canada Michael Levine, le député dans Ottawa-Vanier Mauril Bélanger, le député dans Papineau Justin Trudeau, le député dans Saint-Laurent-Cartierville Stéphane Dion, le gestionnaire de projet à l'Agence spatiale canadienne à la retraite Glen Campbell, le globe-trotter Robert Forest, le joueur de hockey à la retraite et olympien François Ouimet et le jeune réalisateur de film Elia Saikaly qui a gravi le Mont Everest. « Tous les conférenciers ont révélé des faits très intéressants au sujet de leur vie. Après chaque présentation, je sentais que j’étais beaucoup plus au fait de ce qui se passent en arrière-scène dans le pays où je vis, » a laissé entendre Kenedi Thompson, une participante de Whitehorse au Yukon.

Nouveaux éléments

Quelques nouveautés se sont ajoutées cette session-ci. Parmi les plus importantes, la formation d’un nouveau partenariat entre Rencontres du Canada et l’association Pauktuutit Inuit Women of Canada laquelle a permis d’offrir une semaine sur les arts et la culture tout à fait unique. Conçue pour créer un dialogue entre les jeunes Inuits et les autres jeunes à travers le Canada, la semaine aura été pour les participants une occasion de s’immerger dans cette culture pour découvrir la richesse et la diversité des traditions inuites tout en acquérant des connaissances sur les communautés du Nord et leurs réalités.

En mars, une cérémonie de citoyenneté dirigée par le juge principal à la citoyenneté George Springate a eu lieu au Centre. Quarante nouveaux Canadiens ont prêté le serment de citoyenneté envers leur nouveau pays marquant ainsi un moment mémorable dans leur vie. Cela a donné l’occasion à nos jeunes participants d’être des témoins privilégiés et de réaffirmer leur citoyenneté en compagnie des nouveaux Canadiens.

Un partenariat de trois ans avec la Fondation Vimy ayant comme objectif d’illustrer l’importance de la bataille de la Crête-de-Vimy et sa signification envers notre identité canadienne aux jeunes a eu un succès tel qu’une deuxième semaine fut offerte durant la session de 2012. Par surcroît, chaque participant s’est vu attribuer une bourse de 75 $ offerte par La Fondation de soutien à Rencontres du Canada pour alléger ses frais d’inscriptions.

Un généreux bailleur de fonds

Sans conteste, la nouvelle la plus importante cette session aura été l’aboutissement favorable d’une nouvelle entente de contribution de Patrimoine canadien à l’endroit de Rencontres du Canada pour les trois prochaines années. Le 2 avril 2012, le ministre du Patrimoine canadien et des Langues officielles, James Moore, est venu personnellement en faire l’annonce au Centre Terry-Fox de la jeunesse canadienne devant un groupe de 135 participants et enseignants-moniteurs représentant toutes les régions du Canada. Une contribution de plus 10,2 millions de dollars a été accordée sur une période de trois ans par l’entremise du programme Échanges Canada de Patrimoine canadien. Le ministre a souligné qu’investir en Rencontres du Canada avait été une décision facile à prendre. « Rencontres du Canada est fonctionnel. Rencontres du Canada est un exemple de réussite. Quatre-vingt-dix mille personnes ont été touchées par ce programme (…). En participant à Rencontres du Canada, les jeunes Canadiens ont une occasion unique de venir dans la capitale nationale pour découvrir le pays, mieux connaître ses institutions, perfectionner leurs compétences en leadership et vivre une expérience extraordinaire, » a déclaré le ministre Moore.

Sur ce, Michael Levine, le premier vice-président de l’Historica Canada, a commenté : « Alors que sévit une période économique difficile pour le gouvernement, nous sommes profondément reconnaissants de la confiance que le ministre et son gouvernement témoignent envers l’Historica Canada et son programme Rencontres du Canada. »

Les quatre premiers mois de l'année ont été féconds en événements. Ce début d’année éclatant n’est qu’un signe pour la suite des choses, dont les célébrations de notre 30e anniversaire en septembre prochain qui sera un temps de réjouissances de nos succès du passé comme ceux à venir.